Comment la découverte des plantes a changé notre monde

Comment la découverte des plantes a changé notre monde

Aujourd’hui les plantes sont partout dans notre vie.
Pourtant, on ne sait plus comment les plantes ont changé le monde.

Oui, sans les plantes, nous humains n’aurions pas vu le jour.

Elles sont cueillies et souvent mangées crues.
Elles sont cultivées sur les bords des grands fleuves pour leurs qualités nutritionnelles ou pour les premiers efforts de l’artisanat puis de l’industrie naissante.
Elles ont modelée notre évolution.

Lire : Le Voyage des plantes et les grandes découvertes

Un aperçu avec cet extrait :

Comment la découverte des plantes a changé notre mondeOn connaît un peu en France l’histoire de la tomate, de la pomme de terre, du maïs, originaire du Nouveau Monde, parce qu’ils ont conquis l’Europe et que leurs tribulations nous ont été vaguement enseignées à l’école.

Mais on ignore qu’aux 16 e et 17 e siècles, quasiment toutes les plantes vivrières ont changé de continent, bouleversant complètement les habitudes alimentaires et les pratiques agricoles dans le monde entier, en particulier dans les zones tropicales.

Ainsi les plantes typiquement asiatiques comme les cocotiers, les manguiers, les orangers doux, etc., vont se retrouver rapidement en Afrique et aux Amériques ?
A l’inverse, les plantes américaines, les patates douces, les ananas, les arachides, les papayes, les noix de cajou, etc., vont s’implanter sur les deux autres continents ?

l’Afrique fournira quelques plantes d’importance comme le café ou le palmier à huile.

Et l’Europe diffusera sur les autres continents par exemple la canne à sucre.
Cette diffusion s’est essentiellement faite sur les navires portugais de la ligne des Indes, disséminant graines et plants aux escales de Madère, Açores, São Tomé, en Angola, au Mozambique, puis à Goa – nouvelle plaque tournante d’échanges avec l’Extrême-Orient.

Doté d’une riche iconographie d’époque, ce livre conçu à la manière d’un dictionnaire dresse le tableau de cette première mondialisation.
Il retrace le voyage des 64 principales plantes vivrières consommées dans le monde et de quelques autres qui eurent un usage industriel plus ou moins important (hévéa, ricin, aleurite, rocou, etc.).

Il donne les conditions de leur découverte?
leurs premières descriptions, appellations et images extraites des sources d’époque?
leurs multiples pérégrinations jusqu’à aujourd’hui?
pour chacune, les chiffres actuels de la production mondiale, son évolution et les principaux producteurs.

Mendes Ferrão a travaillé toute sa vie sur l’agriculture tropicale, ses techniques, son histoire.
Cet ouvrage est l’aboutissement de ses recherches.
Le grand mérite de son travail est de révéler des sources portugaises, jamais citées, alors qu’à l’époque des découvertes les Portugais étaient présents sur tous les continents dans les zones tropicales.
Du Brésil aux Moluques, en passant par l’Afrique, ils ont joué un rôle souvent pionnier pour acclimater la plupart des plantes vivrières sur d’autres terres que celles d’origine, bouleversant à jamais les équilibres alimentaires et agricoles sur la planète.

NATO728x90p - Comment la découverte des plantes a changé notre monde

Le monde a changé

L’histoire des plantes qui ont changé le monde témoigne de leur influence sur le commerce mais aussi sur l’art de la guerre ou de la beauté.
Prenez du bois, du lin et du chanvre et vous obtenez les premiers bateaux qui permirent au commerce de se développer sur les traces des premiers grands explorateurs.
C’est à la même époque, en Égypte que les papyrus permettent aux lettrés et aux artistes de coucher les témoignages de cette immense civilisation.
Cette saga pleine de chlorophylle s’est poursuivie avec les voyages des découvreurs d’Amérique.
L’Europe va faire main basse sur ces plantes étranges que sont la tomate ou le maïs, sans oublier la pomme de terre.
Comment la découverte des plantes a changé notre mondeir?t=plansolusant 21&l=am2&o=8&a=2226208097 - Comment la découverte des plantes a changé notre mondeNos assiettes ou nos jardins d’aujourd’hui, sont les témoins plus ou moins discrets d’un monde de plantes.

À l’heure où les bourses font la fine bouche, il est bon de se souvenir également que les tulipes ont constitué en leur temps un véritable commerce spéculatif avec des cotations.

Thé, cacao, café, pomme de terre, tomate, piment, poivre, tabac, tulipe, rose…

Des plantes aujourd’hui banales… et pourtant ! Il suffit de remonter le cours de l’histoire pour constater qu’elles ont changé notre vie.
Cet ouvrage, illustré des trésors des plus grands musées du monde, est une invitation à un merveilleux voyage, empruntant, tour à tour, les routes mythiques de l’encens, des épices ou encore celles, plus sulfureuses, de l’opium…
Ce livre évoque des plantes qui nous sont, pour la plupart, familières et que nous croyons bien connaître, sans savoir qu’elles ont modifié ou contrarié le cours de l’Histoire.
Elles sont devenues le symbole de religions, de grandes découvertes, de la prospérité, de guerres… pour le pire ou le meilleur.
Une iconographie extraordinaire issue des plus grands musées du monde : tableaux, gravures, sculptures, mosaïques, photographies anciennes et contemporaines, objets…

lire : Histoire des plantes qui ont changé le monde  de Michèle Blimoff
un beau livre, bien épicé et richement illustré, qui se dévore sans fin.

Encore une livre magnifique

Voici un extrait de la couverture : Ils s’appelaient Tournefort, Plumier, Commerson, Bougainville, Poivre, Rousseau ou Humboldt…
Comment la découverte des plantes a changé notre mondeir?t=plansolusant 21&l=am2&o=8&a=2709623277 - Comment la découverte des plantes a changé notre mondeIls étaient savants, médecins, marins, soldats, religieux ou écrivains…
Ils cultivaient leurs jardins des simples ou partaient à la conquête du monde…

Tous avaient en commun la passion de la science et la volonté insatiable de découvrir, de répertorier, de rapporter en France le plus grand nombre de plantes et d’épices. Créé en 1640, l’Herbier national du jardin des Plantes rassemble aujourd’hui plus de neuf millions d’échantillons botaniques, récoltés aux quatre coins de la planète.
C’est le plus grand et le plus riche Herbier du monde.
Il est la base des recherches sur l’écologie, la phylogénie, l’évolution, l’étude des pollens, de l’ADN, des climats…

A lire absolument  de Lucile ALLORGE:

La fabuleuse odyssée des plantes : Les botanistes voyageurs, les Jardins des plantes, les Herbiers

Le bougainvillier, l’hortensia, la pervenche de Madagascar, le girofle, la noix de muscade…
Comment sont-ils parvenus jusqu’à nous ?
Au prix de quels sacrifices ?
Combien de destins ont-ils bouleversé ?

Cette Odyssée des plantes nous invite à un fabuleux voyage à bord de La Boudeuse, L’Astrolabe ou La Recherche, qui nous conduit dans le secret des bibliothèques de Lamarck et de Jussieu jusqu’aux laboratoires pharmaceutiques, à la découverte de ces plantes primitives ou tropicales qui font la richesse de notre histoire et de notre planète

Comment la découverte des plantes a changé notre monde

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com
Lire plus :
diabète
5 meilleures plantes pour lutter contre le diabète de type 2

Le diabète est une maladie chronique. Elle ne se soigne pas mais heureusement on peut contrôler les troubles...

Fermer