Plantes et herbes de la saint jean, les 27 Simples Médicinales

Plantes et herbes de la saint jean, les 27 Simples Médicinales

Les plantes de la saint jean poussent à l’état sauvage dans les prairies, grâce à elles, nos anciens pouvaient parer aux petits maux de tous les jours.
Tout est utilisé : fleurs, feuilles, tiges ou racines, à tour de rôle séchées, infusées, réduites en poudre, laissées macérer, sous forme d’huile ou en tisane…
Nos anciens connaissaient les bienfaits de chacune de ces plantes et les préparaient pour passer une année à l’abri des maladies.

Les 7 plantes sacrées de la saint jean…

 

Achillée Plantes et herbes de la saint jean, les 27 "Simples" médicinales Armoise Armoise Aurone photo par Sericea Joubarbe
Lierre terrestre Marguerite Millepertuis  Sauge

 

… et ses 20 cousines estivales

Au cours de l’été, vous pouvez cueillir également leurs vingt cousines :

AngéliqueL'angélique plante immunitaire et pour tous les maux quotidiens Aubépine Bourrache Capucine
ChélidoineChélidoine une plante antispasmodique Gentiane Hysope Lavande
Marjolaine Mauve Mélisse Menthe
Myrte Pimprenelle Plantain Reine des près
Romarin Serpolet Thym Verveine

Cueillir des plantes remontent à des millénaires !

Pour laisser pénétrer au maximum l’influence solaire, c’est donc seulement le soir, à l’aurore, que les racines devaient être déracinées.

C’est au solstice de l’été que les forces de la terre sont réputées pour avoir emmagasiné le meilleur des bienfaits nécessaires aux plantes guérisseuses.

Les herbes sacrées récoltées le jour de la saint jean, surtout avant midi étaient ensuite mises à sécher.
Mais en fait, tout était utilisé : fleurs, feuilles, tiges et racines.
Elles pouvaient tout aussi bien être réduites en poudre, séchées ou macérées, infusées, sous forme d’huile, sous forme de tisane, de décoction ou consommées fraîches…

Nos anciens connaissaient tous les bienfaits de chacune de ces herbes médicinales.
Autrement dit, ils savaient avec grande sagesse, les préparer pour passer une année à l’abri des maladies.

Ou bien, des bouquets de ces herbes magiques étaient suspendus au dessus des portes des maisons pour simplement porter bonheur.

Un dicton :
« Les herbes de la saint jean gardent leurs vertus tout l’an.
Avant la saint jean, pluie bénite, après la saint jean, pluie maudite.»

Plantes et herbes de la saint jean, les 27 Simples Médicinales

06 comments on “Plantes et herbes de la saint jean, les 27 Simples Médicinales

  • 10 plantes aromatiques à cultiver chez vous  » , Direct link to comment

    […] médiévaux dans un but essentiellement médicinal. Lire: Plantes aromatiques et médicinales Les Simples ou Simples Médecines (selon les appellations latines ( simplicis medicinae ou simplicis herbae). […]

  • 10 plantes aromatiques à cultiver sur votre balcon | le monde des plantes , Direct link to comment

    […] Les Simples ou Simples Médecines (selon les appellations latines ( simplicis medicinae ou simplicis herbae). C’était le nom donné au Moyen Âge aux plantes médicinales. Elles regroupent des plantes qui sont utilisées seules, c’est-à-dire telles qu’elles sont fournies par la nature pour leurs vertus, qu’elles soient médicinales  comme la joubarbe,le millepertuis, tinctoriales ou condimentaires. Pendant longtemps, le savoir lié à l’utilisation des plantes a été conservé par les moines et abbés qui cultivaient les simples dans l’ HERBULARIUS, partie du jardin médiéval dédiée aux simples. Ce type de jardin permettait de se servir des plantes pour soigner les maux du quotidien: Le thym pour apaiser la toux ou les problèmes respiratoires, la menthe pour les maux de ventre, la verveine officinale pour combattre la fièvre, la sauge pour soigner les plaies, L’achillée millefeuille cicatrisant naturel, Certaines plantes étaient exclusivement destinées aux problèmes des femmes comme l’armoise. […]

  • 10 plantes aromatiques à cultiver sur votre balcon | le monde des plantes , Direct link to comment

    […] Les Simples ou Simples Médecines (selon les appellations latines ( simplicis medicinae ou simplicis herbae). C’était le nom donné au Moyen Âge aux plantes médicinales. Elles regroupent des plantes qui sont utilisées seules, c’est-à-dire telles qu’elles sont fournies par la nature pour leurs vertus, qu’elles soient médicinales, tinctoriales ou condimentaires. Pendant longtemps, le savoir lié à l’utilisation des plantes a été conservé par les moines et abbés qui cultivaient les simples dans l’ HERBULARIUS, partie du jardin médiéval dédiée aux simples. Ce type de jardin permettait de se servir des plantes pour soigner les maux du quotidien: Le thym pour apaiser la toux ou les problèmes respiratoires, la menthe pour les maux de ventre, la verveine officinale pour combattre la fièvre, la sauge pour soigner les plaies. Certaines plantes étaient exclusivement destinées aux problèmes des femmes comme l’armoise ou la mélisse. […]

  • thomas anne , Direct link to comment

    Martin votre documentaire sur les plantes et fabuleux plein de bonnes choses a savoir Merci et au plaisir de vous lire

    Anne

  • thomas anne , Direct link to comment

    toujours de bonnes solutions Martin j’aime beaucoup vos blogs qui nous apprend des choses intérréssantes!!!!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Les plantes savent aussi prendre soin de leurs progénitures
Les plantes savent aussi prendre soin de leurs progénitures

Les plantes ne peuvent pas se déplacer comme les animaux, mais elles ne sont pas inactives. Elles ont de nombreuses stratégies...

Fermer