l’eau, où commence son cycle : vidéo de Yann Arthus Bertrand

l’eau, où commence son cycle : vidéo de Yann Arthus Bertrand

l’eau douce –

Pour l’eau douce, tout commence dans les océans qui concentrent 97% des eaux du globe
Sous l’action des rayons du soleil, une mince pellicule d’eau s’évapore laissant le sel à la mer.
Elle commence alors son long voyage dans les airs sous forme de vapeur d’eau, puis se condense en nuages.

Lorsque les micros gouttes qui composent les nuages ont un diamètre suffisant, elle se transforme en pluie ou en neige.
Une partie de cette eau est emprisonnée dans les glaciers.
Ils représentent aujourd’hui les deux tiers de l’eau douce qui existe sur la planète.
Une réserve, à laquelle nous n’avons pas accès.

L’eau liquide, elle, trace son chemin vers les océans.
Sa force érosive sur des millions d’années lui permet de façonner une multitude de reliefs pour se frayer un passage même dans les rochers les plus durs.
Une partie de l’eau qui coule sur la terre plonge sous la surface.
Si l’on exclut les glaciers, il y a cent fois plus d’eau douce sous le sol que sur la terre.

Le grand cycle qui paraît si bien rodé, comporte malheureusement un point faible.
L’eau ne retombe pas systématiquement au même moment ni aux mêmes endroits.
Dans de trop nombreuses régions du globe, elle manque.

les saisons

Ailleurs, les cycles climatiques alternent des saisons des pluies diluviennes avec des saisons sèches où il ne pleut pas.
Le robinet du ciel s’ouvre et se referme brutalement.
C’est ce qu’on appelle la mousson.
Sur un quart de l’année, tombe les trois quarts des pluies, un moment de renaissance pour les hommes et pour la nature.

Une partie de l’eau douce présente sur terre n’est pas utilisable.
Retournée trop vite aux océans, stockée sous la forme de glace ou dans des nappes trop profondes, elle ne participe plus au cycle de l’eau.
Comme l’or noir, l’or bleu n’est pas inépuisable.
A nous donc, de trouver les bonnes solutions pour empêcher l’eau de nous filer entre les doigts

VIDEO

A votre tour…

Comment cette vidéo vous a touché ?
Avez-vous pris conscience du chemin que vous devez prendre ?

l’eau, où commence son cycle : vidéo de Yann Arthus Bertrand

les enjeux mondiaux de l’or bleu.

l'eau, où commence son cycle : vidéo de Yann Arthus BertrandDans dix ans, dans vingt ans, aurons-nous assez d’eau ?
Assez d’eau pour boire ?
Pour faire pousser les plantes ?
Assez d’eau pour éviter qu’à toutes les raisons de faire la guerre s’ajoute celle du manque d’eau ?

Dans l’espoir de répondre à ces questions, je me suis promené. Longuement.
Du Nil au Huang He (fleuve Jaune).
De l’Amazone à la toute petite rivière Neste, affluent de la Garonne.
De l’Australie qui meurt de soif aux îles du Brahmapoutre noyées par les inondations…
J’ai rencontré des scientifiques, des paysans, des religieux, des constructeurs de barrages […].

De retour de voyage, voici maintenant venu le moment de raconter.
Un habitant de la planète sur six continue de n’avoir pas accès à l’eau.
Un sur deux vit sans système d’évacuation.
Pourquoi ?

ERIK ORSENNA –  L’Avenir de l’eau

1 réflexion au sujet de “l’eau, où commence son cycle : vidéo de Yann Arthus Bertrand”

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
l'eau du robinet ou minérale, savez-vous laquelle choisir ?
l’eau du robinet ou minérale, savez-vous laquelle choisir ?

L’eau est un élément essentiel à la vie, si tant soit peu que nous sachions la choisir. Elle est nécessaire...

Fermer