Se soigner par les plantes

Se soigner par les plantes

Il y a peu encore, dans nos compagnes les affections saisonnières et chroniques ordinaires étaient soignées avec des plantes dites « simples », et on ne consultait un médecin que pour des problèmes graves.
On appelle «simple» une plante médicinale pouvant guérir une maladie à elle seule.

L’herboristerie, c’est-à-dire la vente des simples médicinales, est sans doute le plus vieux métier du monde, car depuis les premiers temps de l’humanité jusqu’au XIXè siècle, les plantes ont été à la base des soins et au service de la médecine ; 50 à 60 % de nos médicaments actuels en sont encore issus.

Comment agissent les plantes?

Pour la phytothérapie moderne, l’activité des simples est due aux molécules dites naturelles qu’ils contiennent qu’elles soient actives ou non.

Le principe actif est la partie essentielle du médicament ou de la plante responsable de son activité thérapeutique : son rôle consiste à prévenir, atténuer ou guérir un trouble déterminé de l’organisme.
On a longtemps cru qu’il suffisait d’isoler ce principe actif, de le reproduire par synthèse pour obtenir l’essentiel de la plante.
Cette méthode a d’ailleurs entraîné, par voie de conséquence, la mise au rebut des plantes sèches et de ceux qui les vendaient, les herboristes.

Mais, malgré les avancées considérables de la biologie moléculaire, on s’est aperçu qu’il est pratiquement impossible de faire mieux qu’un organisme dans son milieu naturel.
Aussi emploie-t-on actuellement les plantes dans leur « totum » ayant reconnu l’avantage de la plante entière sur la substance active extraite seule.

Il se produit, en effet, non seulement un équilibre empêchant des effets secondaires nuisibles, mais également une synergie entre les différents composants qui rend la plante entière plus active.

Avantages de la plante à l’état frais.

Pour se soigner, l’humanité a toujours employé les plantes telles qu’elles se trouvent dans la nature environnante.
Aujourd’hui encore, les trois-quarts de la population mondiale se soignent à l’aide de plantes de leur pharmacopée et du savoir de leurs guérisseurs.

Nous avons oublié comment on traite une plaie ou un mal de tête par simple contact avec la plante appropriée.
Qui sait encore que la feuille d’achillée, contuse entre les doigts ou les dents, stoppe immédiatement un saignement ou qu’une couronne de camomille a un effet immédiat et surprenant sur un mal de tête ?

Consommer les plantes médicinales en frais est l’utilisation la plus efficace la plupart du temps.

Le fait de cueillir sur place et de traiter aussitôt garantit non seulement l’identité de la plante, mais aussi la meilleure qualité de récolte et de résultat après transformation.
Certaines plantes ne sont d’ailleurs actives que fraîches (chélidoine), d’autres perdent beaucoup de leurs propriétés au séchage (consoude, achillée millefeuille).
A contrario, quelques plantes ont besoin elles, d’être modifiées avant tout emploi, que ce soit par dessication ou sous une des formes inventées il y a presque deux mille ans par un médecin grec, Galien.

Qui soigne avec les plantes?

Il faut apprendre à se connaître soi-même pour savoir quelles sont les plantes nécessaires à maintenir sa santé voire à soigner ses maux ordinaires et récurrents.

Mais attention à l’automédication : autant, il est justifié de traiter soi-même avec des plantes le train quotidien des défauts de santé (verrues, ongles ou cheveux cassants, fatigue, rhume, indigestion, peau irritée), autant, il serait dangereux de passer à côté du signe d’une maladie grave.

Un diagnostic médical est indispensable à partir du moment où vous sortez du cadre de la médecine familiale.

Pour vous aider à établir votre ordonnance personnelle de plantes, il existe des médecins qui, après plusieurs années de spécialisation, ont étudié les plantes médicinales et sont devenus «médecins phytothérapeutes ».

Vous trouverez le médecin phytothérapeute le plus proche de chez vous facilement en consultant Internet.
Après un examen médical, il vous délivrera une ordonnance.

Se soigner par les plantes

Article extrait du livre

100 plantes et remèdes naturels: Des chemins au jardin

Se soigner par les plantesir?t=plantesalternativesante 21&l=am2&o=8&a=2732446661 - Se soigner par les plantes

Dans cet ouvrage abondamment illustré, vous pprendrez à les connaître et comment les récolter, les préparer et les utiliser pour se soigner ou s’en nourrir.

Découvrez les vertus de 100 plantes médicinales communes et réalisez vous-même les classiques de l’herboristerie familiale :

tisanes, boissons,confitures médicinales, bains, cataplasmes ainsi que de nombreuses prépararions cosmétiques naturelles.

RECEVEZ GRATUITEMENT   

Traitements & Remèdes Naturels  

à Base de Plantes

form - Se soigner par les plantes

2 réflexions au sujet de “Se soigner par les plantes”

  1. Bonjour Martin
    Bravo pour votre documentaire sur les plantes, effectivement ces des produits naturels et éfficace pour ce soigner, mieux que les médicaments .

    Cordialement
    Anne Thomas

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com
Lire plus :
L'achillée millefeuille cicatrisant naturel et autres bienfaits
L’achillée millefeuille cicatrisant naturel et autres bienfaits

Histoire L'achillée millefeuille (Achillea Millefolium) est connue depuis l'antiquité. La réputation de l'Achillée Millefeuille comme plante médicinale remonte...

Fermer