NOUVEAU : Le Livre Caché des Secrets Naturels  Recueil de Plantes Médicinales + 2 BONUS GRATUITS en CADEAUX !

Fonds marins une B.D incontournable qui dénonce sa destruction

  • Mis à jour le 24 juillet 2022 – 

Dégradation des fonds marins par la France

Cette bande dessinée, à la manière d’un livre pour enfants (un vrai délice), nous fait découvrir la destruction de nos fonds marins.
Pénélope dénonce la pêche d’hauts-fonds, pratiquée par la France.
Un humour qui va vous apprendre beaucoup à ce sujet.

Article invité le blog de Pénélope BAJIEU

C’est sur ce blog que j’ai découvert cette jolie bande dessinée très ludique et surtout extrêmement pédagogique.

En se servant d’un langage presque enfantin, Pénélope attire notre attention avec humour et légèreté sur les agissements graves qui contribuent à la destruction de nos fonds marins, sans que nous le sachions.

Tous ces chiffres donnés sur cette BD lui ont été fournis par l’association Bloom.
Cette bande dessinée fait aussi l’objet d’une pétition pour la protection de la planète.
Alors, si je devais avoir un conseil à vous donner : « prends cinq minutes et signe, copain. »

Je vous transcris le texte, sinon, vous pouvez aller directement sur la bande dessinée

Ça, c’est la planète, comme on la connaît tous :
… Comme on la voit depuis l’espace.

Une planète où, grosso modo, les ¾ de la surface sont occupées par les mers et les océans.
Mais c’est une vision EN 2 D. (PIÈGE !)
Si on rajoutait la profondeur, pour avoir une vision en volume, plus fidèle, ça ressemblerait plutôt à ça.

L’eau occupe 98 % de la planète en termes de surface.
C’est là que la vie est la plus à même de se développer.

« À l’échelle de la planète, les oiseaux ne font que ramper. »

Et même jusqu’à 11000 mètres de profondeur,
EH BEN IL Y A DE LA VIE, SOUS L’EAU.

Euh… PARDON, mais j’écoute en SVT ! Il faut de la PHOTOSYNTHÈSE, pour qu’il y ait de la vie.
Nan mais j’hallucine
Tu vas me dire qu’à -11000 m, il y a de la LUMIÈRE P’tet ?
(Alors. Déjà, passe ton brevet petite effrontée.)

Et ensuite :
BEN AU CONTRAIRE FIGURE-TOI

Comme disait le Pr. Malcolm dans Jurassic Park : la vie trouve toujours son chemin.
Et elle s’adapte à tout. Au froid, à l’obscurité, à tout.
Le Macropinna microstoma a un crâne transparent, par exemple.
Certaines molécules de cette éponge servent dans le traitement du cancer.
Le Siphonophore géant mesure 100 m de long ( la baleine bleue, petite joueuse, n’en fait que 30.) (oui, c’est l’animal le + grand du monde, bien vu.)

Bref, comme c’est dans l’eau que la vie est apparue, et que ça fait des millions d’années que ça travaille, la biodiversité est fofolle, et on trouve des trucs vraiment très TRÈS bizarres.

En fait, le truc à retenir c’est que : sous l’eau, on découvre une nouvelle bestiole en moyenne TOUTES LES 2 SEMAINES.

Et que malgré ça, on estime que pour l’instant, on n’a échantillonné qu’1% des océans profonds. Donc autant vous dire qu’on a encore tout à découvrir.

Et puis bien sûr, il y a LES CORAUX ( parce qu’il n’y a pas que la grande barrière de corail et la mer rouge, la majorité des coraux sont en eau profonde.)

Et un récif corallien, c’est Sim City, ça marche VRAIMENT
comme une ville :
ROUTES – HÔPITAL -CRÈCHE – DORTOIRS

Une ville méga-complexe, qui EN PLUS ne peut être construite que par 6 espèces de corail. ( sur 3000)

Évidemment, tout ça prend des plombes parce que les coraux vivent très, très vieux.
4200 ans ! BIM ! Ça vous calme hein, les jeunes
RECORD DU MONDE.

Un genre de petite civilisation millénaire, un patrimoine dont on a plein de trucs à apprendre, sur l’avenir de l’humanité.
Et dont on ne sait QUE DALLE, il faut bien l’avouer.
Parce que depuis la nuit des temps et même avant, tout ça est bien planqué, protégé par l’obscurité et la profondeur.

Mais en fait, non.
En fait, plus maintenant.

Du corail qui a sûrement plus de 1000 ans (au bas mot), balancé par-dessus bord comme une poubelle par les bateaux de pêche.

Ouais ouais. Des gens font ça.

Mais alors, vous allez me demander
(non parce que je vous vois venir) :

Comment, en pêchant du poisson, peut-on PAR INADVERTANCE arracher des coraux à des kilomètres sous la mer ? (question très pertinente.)

Eh ben ça s’appelle le
CHALUTAGE PROFOND
et vous allez voir : le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’est pas Joli-Joli.

Technique pratiquée en France depuis les années 90, très vivement critiquée par la communauté scientifique, elle est interdite dans les eaux antarctiques et certaines zones en Europe.

Ce sont des énormes bateaux, qui tractent un filet géant qui décape le fond, sans discrimination.
Qui racle, pendant plusieurs heures, absolument tout ce qui est accroché sur son chemin. Point.

Si cette « déforestation » massive avait lieu à la surface, ce serait MÉGA-SPECTACULAIRE. (pour info, ça raserait Paris en un jour et demi, par exemple.)

Mais HEUREUSEMENT, à 2000 m de profondeur, PERSONNE NE LE VOIT.

C’est le match (un peu joué d’avance) entre (l’ultra-efficacité et l’ultra-vulnérabilité.

La question, c’est :
Parce qu’on a les moyens technologiques de faire un truc, est-ce qu’on doit FORCEMENT le faire ?

Le problème, c’est qu’on ne sait la plupart du temps RIEN des espèces qu’on rejette par-dessus-bord.
Certains requins d’eau profonde ont vu leur population baisser de 90 % en 15 ans.

Même les animaux terrestres qu’on décime, on n’arrive pas à les exterminer aussi vite.

Le chalutage profond est jusqu’à 3000 fois plus destructif que n’importe quelle activité marine humaine (y compris l’extraction de gaz ou de pétrole.)

Les scientifiques estiment que c’est la méthode de pêche la plus destructive de l’histoire, parce que :
On ne peut pas pêcher en eau profonde comme en pêche en surface.

Salut ! Je suis une sardine, je vis 3 à 5 ans, et je me reproduis comme un petit lapin !

Et moi, je suis un empereur. Je suis sexuellement mature qu’à partir de 30 ans/ Autrement dit, j’ai l’air bien parti pour mourir puceau.

VOICI LA BANDE DESSINÉE BEAUCOUP PLUS LUDIQUE

 Fonds marins une B.D incontournable qui dénonce sa destruction

Belle initiative originale, bien menée par Pénélope.

Grâce à sa BD, on apprend beaucoup sur ce phénomène grave et que beaucoup de gens ignorent encore l’existence.

Lire : La mer, des richesses à respecter

Moi qui suis amoureux de la navigation (à la voile) et de la plongée depuis plus de 40 ans, je crois à tout ce que la mer peut apporter à l’humanité dans le futur si nous la préservons.

Et cela devient très URGENT

Je suis vraiment triste, presque révolté de savoir que la France contribue si massivement à la destruction des fonds marins.
J’espère de tout cœur, que le message délivré à travers cette BD ainsi que la pétition vont faire bouger les choses.

J’ai signé la pétition et je vous invite à en faire de même.

Faites-le tout de suite.

Source de cet article bande dessinée – la pétition : Pénélope Jolicoeur

Fonds marins une B.D, incontournable qui dénonce sa destruction

Si vous ne l’avez pas déjà fait, inscrivez-vous à notre newsletter gratuite pour recevoir chaque semaine de nouveaux articles comme celui-ci dans votre boîte de réception.

Laissez-moi juste votre prénom et votre email pour recevoir 

Le rapport Gratuit

Traitements & Remèdes Naturels

à Base de Plantes

j’accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande de relation commerciale…

« En soumettant ce formulaire, j’accepte que mes informations soient utilisées exclusivement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui pourrait en découler si je le souhaite. »

1 réflexion au sujet de « Fonds marins une B.D incontournable qui dénonce sa destruction »

  1. Bonjour,
    je suis sûr que ce court article sur la protection des fond marins touchera plus d’une personne.
    La BD est extraordinaire et surtout très formatrice.

    Répondre

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com