La sauge lutte contre les affections des voies respiratoires

La sauge lutte contre les affections des voies respiratoires

On connaît de plus en plus les vertus des légumes et des plantes sur la santé.
Il en une dont le nom même évoque la bonne santé;
C’est la « Salvia offininalis » ou « celle qui sauve »…

La sauge 

Santé, cuisine,beauté, vous allez être surpris par tout ce qu’elle sait faire !

ORIGINE

La sauge est une plante si ancienne qu’il est difficile d’en déterminer l’origine exacte.
Elle est originaire d’Asie occidentale et d’Europe méridionale et centrale.
Elle est ainsi connue en Chine, en Amérique du Nord et en Amérique du sud depuis très longtemps.
Cette plante herbacée bisannuelle est de la famille des lamiacée.
Elle est largement cultivée dans les pays tempérés comme plante ornementale et médicinale.
Elle possède en fait de très nombreuses espèces (plus de 700) qui sont regroupées sous le genre Salvia.
La sauge était une des plantes salvatrices du Moyen Age.
Les Grecs, les Romains et les Arabes l’employaient communément comme tonique et en compresse contre les morsures de serpent.
Les femmes égyptiennes avaient l’habitude de boire du jus de sauge pour accroître leur fertilité.

HISTOIRE ET LÉGENDES

«Qui a de la sauge dans son jardin, n’a pas besoin de médecin». Voici un dicton qui en dit long sur la Sauge officinale…
Cette herbe sacrée de la Saint jean, avec toutes ses vertus, est connue depuis la nuit des temps.
Ses effets dus à son huile essentielle et la présence d’un œstrogène avait déjà été observés aussi bien par les Romains que les Égyptiens.
Pendant tout le Moyen Âge, elle reste une plante primordiale et entre dans de très nombreuses préparations : eau d’arquebuse, eau céleste, eau impériale, etc.
On dit que Louis XIV s’en faisait servir quotidiennement en infusion.
Et après tout il a quand même régné plus de soixante-dix ans
Elle reste utilisée dans la pharmacopée moderne.
On en glissait toujours dans le bûcher des sorcières, sans doute pour les purifier.
En Bourgogne, un bouquet de sauge à la fenêtre d’une fille annonçait le malheur.

BIENFAITS AVÉRÉS

Salvia officinalis a aussi des propriétés : – antispasmodique (huile) – d’inhibition de l’acétylcholinestérase – bactéricide – antifongique – antiviral – antiseptique – d’inhibition de la formation de la plaque dentaire – emménagogue – œstrogénique – anti galactogène
La sauge est une plante de la famille des Lamiacées qui tire son nom du latin « salvare »  signifiant «sauver» ou «guérir».
On attribue en effet depuis des temps très anciens des vertus médicinales à certaines espèces de sauge.
Au cours du Moyen Âge en Europe, la liste des bienfaits de la sauge officinale en a même fait une panacée, un remède à tout, utilisé en infusions, en décoctions ou en onguents.

DESCRIPTION

La sauge est un sous-arbrisseau à racine ligneuse, brunâtre et fibreuse.
Sa hauteur est de 30 à 75 cm pour une envergure similaire.
La tige, de 20 à 30 cm, est très rameuse et robuste.
Les feuilles de 3 à 6 cm de long, sont opposées, pétiolées, ovales et rugueuses, blanchâtres.
Elles persistent l’hiver grâce aux revêtements de poils laineux qui les protègent.
Les fleurs, bleu purpurin vif, à tube bilabié, longues de 2,5 cm environ, en verticilles étagés à l’extrémité des pousses et formant des épis lâches.
Visibles de mai à août, elles sont grandes , groupées à la base des feuilles supérieures.
L’ensemble forme de grands épis.
Graines : très petites, noires
Parties utilisées :
les sommités fleuries et les feuilles

CULTURE ET RÉCOLTE

Bien que méditerranéenne, la sauge se cultive en pleine terre sous les climats tempérés-froids; elle survit aux hivers rigoureux à la seule condition d’être installée en sol bien drainé et d’avoir pu profiter du soleil pendant toute la saison estivale.
On la multipliera de préférence au printemps, par semis ou marcottage en place, ou par bouturage : laisser les boutures reprendre sous abri et les installer en place en octobre.
On essaiera de renouveler la plantation tous les trois ans pour assurer un bon rendement.
Éliminer les fleurs fanées encourage les pousses.
Il existe des variétés à feuillage coloré :

  • Salvia o.« purpurascens » a des feuilles pourpre foncé.
  • Salvia o. « icterina» des feuilles panachées de jaune,
  • et Salvia o. « tricolor» un feuillage veiné de blanc-crème et de rose, devenant rouge par la suite.

La récolte des feuilles se fait au printemps et à l’automne, plusieurs coupes peuvent être réalisées.
La sauge se récolte toute l’année, selon les besoins.
Pour une conservation séchée, récolter avant la floraison au printemps par temps bien sec ou après la floraison en automne en profitant du rabattage au sol de la plante.
Procéder le matin, ainsi la saveur sera plus prononcée.

PARTIES UTILISÉES
Les feuilles.
Récoltées en été, un peu avant la floraison, ou en automne, elles sont mises à sécher suspendues ou sur des claies, au sec et à l’abri de la lumière

PROPRIÉTÉS

Grâce à sa teneur en flavonoïdes et à son huile essentielle, la sauge a une action antispasmodique sur l’appareil digestif.
Antioxydante grâce à sa composition en flavonoïdes, en acide rosmarinique et en diterpènes, elle agit aussi sur la formation de la plaque dentaire.
La sauge possède enfin une activité œstrogénique connue depuis longtemps.

USAGES ET RECETTES

La sauge lutte contre les affections des voies respiratoiresir?t=plansolusant 21&l=am2&o=8&a=2815305739 - La sauge lutte contre les affections des voies respiratoiresDigestive, la sauge tonifie l’estomac.
Antisudorale, elle diminue la transpiration.
Stimulante, elle redonne de l’énergie, tout en équilibrant le système nerveux.
Elle favorise et régularise les règles et en calme les douleurs.
Elle est idéale pour les troubles de la ménopause.
Fébrifuges, on l’utilise contre les affections des voies respiratoires (bronchite et asthme).
En vin chaud, elle est recommandée aux diabétiques.
On en fait des bains de bouche contre les aphtes et pour tonifier les gencives.
En lotion, on l’emploie pour favoriser la pousse des cheveux et lutter contre les engelures.

Lire – Sauge :  remèdes et recettes
Une plante et ses 50 recettes pour une santé au naturel !
La sauge est considérée comme la reine des herbes aromatiques.
Car elle a la réputation de préserver la santé et de prolonger la vie.
Découvrez 50 remèdes et recettes à base de sauge : savon gras maison onctueux, bain à la sauge, huile raffermissant aux herbes, risotto à la sauge, soupe de haricots à la sauge, vin de noix à la sauge…

UTILISATION

TROUBLES GASTRIQUES

Décoction :

  • 80 g de feuilles et sommités fleuries pour 1 litre d’eau.
  • Bouillir 10 minutes
  • Laisser infuser
  • Filtrer
  • Boire 3 tasses par jouir

REFROIDISSEMENT (mal de gorge)

Infusion :

  • 1 cuillère à café de feuilles séchées pour 1 tasse d’eau bouillante.
  • Infuser 10 minutes.
  • Filtrer. 3 à 4 tasses par jour.
  • Possible de l’utiliser sous forme de gargarisme, 3 fois par jour avec la même préparation.

DIABÈTE – TONIQUE GÉNÉRAL

La sauge lutte contre les affections des voies respiratoiresir?t=plansolusant 21&l=am2&o=8&a=B002GYIU0U - La sauge lutte contre les affections des voies respiratoiresInfusion :

  • 50 g de sommités fleuries pour 1 litre d’eau bouillante.
  • Faire bouillir 2 minutes.
  • Infuser 10 minutes.
  • Filtrer. 3 tasses par jour après les repas

Culinaires :
Feuilles fraîches ou séchées à utiliser avec viandes et gibier, en farces,marinades, salades, avec les saucisses, les fromages, les poissons gras, en bouquet garni.
Domestiques :
On utilisait autrefois les fleurs pour colorer les aliments.
Outre ces usages rituels, les Romains en parsemaient leurs salades, l’ajoutaient à la bière et au vin.
En gastronomes avertis, ils savaient que la sauge faisait merveille avec les viandes blanches (porc ou volailles),
Cosmétiques :
En décoction foncer et renforcer la teinte des cheveux et encourager la pousse; pour blanchir les dents et fortifier les gencives.

Sauge Bio – Tisane Biologique Ramon Nature
La Sauge est une plante réputée pour ses usages aromatiques.
En infusion, elle est connue pour ses effets bienfaisants sur les bouffées de chaleur, les troubles de la ménopause, les règles douloureuses.
De quoi en faire la meilleure amie des femmes.

Précautions d’emploi :
Alors que, sans en prolonger l’utilisation, les feuilles ne présentent pas de danger particulier, l’usage interne de l’huile essentielle de sauge officinale pourrait, être neurotoxique, convulsivante et épileptisante.
Toujours demander un avis médical avant de la consommer.

C’est à votre tour…

Avez-vous des questions?

RECEVEZ GRATUITEMENT   

Traitements & Remèdes Naturels  

à Base de Plantes

La sauge lutte contre les affections des voies respiratoires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com
Lire les articles précédents :
4 plantes sauvages comestibles à découvrir dans nos sous-bois
4 plantes sauvages comestibles à découvrir dans nos sous-bois

Apprenez à reconnaître les plantes sauvages comestibles et transformez les balades du dimanche en Cueillette. En tant que débutant, il...

Fermer