Faire fuir les moustiques avec les plantes… Est-ce possible ?

Faire fuir les moustiques avec les plantes… Est-ce possible ?

Quel jardinier n’a dû s’enfuir face aux attaques d’une nuée de moustiques et trouver refuge hors du jardin ?
Pour ma part cela m’est arrivé plus d’une fois.
Pour profiter de l’extérieur – sans se faire piquer – il est possible d’avoir recours à l’aide des plantes.
Nous présenterons cinq espèces de plantes odoriférantes faciles à trouver que les moustiques n’apprécient pas.

L’efficacité des plantes répulsives est souvent remise en question.
Il est vrai que quelques bosquets de lavandes, citronnelles et autres pélargoniums ne peuvent pas vous débarrasser de tous les insectes piqueurs si vous avez pour voisinage des étangs et des marais.
Mais des plantations d’espèces et de variétés odorantes peuvent vous aider à lutter contre les moustiques

Article invité de Jean-Michel Dupuyoo.

Il est concepteur de formations e-learning dans les domaines de l’élevage et de l’environnement. Diplômé en agronomie, il s’intéresse au développement durable et au contrôle des risques biologiques. Il a créé le site nuitsansmoustique.fr afin de diffuser des informations sur la biologie de ces insectes et les méthodes de lutte employées pour limiter leur prolifération.

Pourquoi faut-il se protéger des piqûres de moustique

ir?t=realiseretreu 21&l=am2&o=8&a=B00BZM0Y0I - Faire fuir les moustiques avec les plantes... Est-ce possible ?Nous pouvons trois bonnes raisons pour se protéger des moustiques.
Mais on peut en trouver d’autres.
N’hésitez pas à les partager en commentant cet article.

Raison n°1 :
les moustiques sont des insectes hématophages.
C’est-à-dire qu’ils se nourrissent de sang.
Et leur piqûre si elle n’est pas douloureuse, laisse généralement place à un bouton et à des démangeaisons.

Raison n°2 :
les moustiques viennent en nombre tourner autour de la cible qu’ils souhaitent vraisemblablement rendre exsangue.
C’est agaçant nous sommes d’accord.

Raison n°3 :
C’est l’ultime raison de se protéger des piqûres des moustiques.
Ces insectes sont parfois capables de transmettre des maladies graves :

  • Dengue
  • Chikungunya
  • Virus Zika
  • Fièvre du Nil occidental
  • Virus Usutu

Ces maladies virales sont d’origine tropicale. Mais des cas d’infections se rencontrent aussi dans nos régions tempérées.
La France connaît depuis quelques années ses premiers cas autochtones de dengue, de fièvre du Nil occidental et de chikungunya.

Le moustique tigre (Aedes albopictus) est l’un des vecteurs responsables de ces maladies.
Natif du sud-est asiatique il a envahi une grande partie de la France en quelques années.
Mais le moustique commun (Culex pipiens) insecte “bien de chez nous” est aussi le vecteur compétent de plusieurs maladies.

Vidéo : Moustique : biologie et écologie d’un insecte plus que gênant 

Cinq plantes faciles à trouver pour faire fuir les moustiques

De nombreuses plantes sont connues pour dégager des odeurs qui repoussent les moustiques et d’autres insectes piqueurs.
Si on peut utiliser leurs huiles essentielles sur ces vêtements et sa peau, on peut aussi cultiver des plantes odorantes dans son jardin ou son balcon.
Bien entendu la liste des plantes anti-moustiques est beaucoup plus longue et ne se limite pas à ces cinq espèces.

La citronnelle de Java

La citronnelle de Java est probablement l’espèce la plus connue lorsque l’on parle de “plantes anti-moustiques”.
Nommée par les botanistes Cymbopogon citratus, c’est une graminée qui dégage une forte odeur citronnée lorsqu’on froisse ses feuilles.

Elle est cultivée dans la plupart des pays tropicaux, mais semble avoir pour origine l’Asie du sud-est.
Cette plante est assez sensible aux températures négatives.
Elle doit donc être protégée du gel pour résister à nos hivers.
Les jardins du sud de la France auront plus de chance de réussir son acclimatation si leurs jardiniers veillent à lui apporter un arrosage régulier et à la planter dans un sol suffisamment drainant et assez profond.

La verveine citronnelle

Lorsque l’on frotte ses feuilles, la verveine citronnelle (Aloysia citriodora) dégage une forte odeur de citron autochtone.
Les principaux composants odorants sont le citral, le nérol et le géraniol. Les moustiques en ont simplement horreur.

La verveine citronnelle est très facile à cultiver, mais elle supporte mal le froid en dehors des régions littorales de l’hexagone.
Il faudra veiller à la placer en situation abritée et de la protéger des fortes gelées.
La souche devra être couverte par une épaisseur de 20 cm de paille de novembre à mars.
Si elle se plaît, elle peut atteindre deux mètres de hauteur.

La mélisse officinale

La mélisse officinale (Melissa officinalis) nous vient du Moyen-Orient.
Mais elle a été très tôt cultivée et répandue dans de nombreuses régions d’Europe.
Ce succès s’explique dans ses vertus médicinales.
Mais la mélisse ne se contente pas de soigner.
Elle fait également fuir les insectes grâce à plus de 70 composants aromatiques renfermés dans ses feuilles.

Contrairement aux deux précédentes, la mélisse officinale est parfaitement rustique sous nos climats tempérés.
Cette espèce de la même famille que les sauges et les menthes apprécie les sols frais et filtrant.
Elle se plait aussi bien au soleil qu’à l’ombre.
Toutefois, dans le midi évitez de lui réserver les emplacements les plus chauds de votre jardin.

Beauté Cosmétiques

Le pélargonium odorant

Le pélargonium odorant (Pelargonium graveolens) est parfois nommé géranium.
On connaît de nombreux cultivars dont le plus apprécié pour faire fuir les moustiques est nommé ‘Citrosa’.
Mais la plupart des pélargoniums sont riches en composés répulsifs et chassent les indésirables.

Le pélargonium odorant est un petit arbuste qui peut atteindre dans des conditions optimales un mètre de haut sur un mètre de largeur.
Il est toutefois peu rustique et seules les zones hors-gel peuvent le maintenir sur le long terme.
On peut toutefois le cultiver comme plante annuelle dans le jardin ou sur le balcon.

La lavande officinale

On la nomme aussi lavande vraie ou lavande officinale.
Son nom scientifique est Lavandula angustifolia.
On la retrouve à l’état naturel sur le pourtour méditerranéen et elle a été introduite et s’est parfaitement acclimatée en plusieurs régions d’Europe, d’Australie et des Etats-Unis.
Elle fait aussi l’objet d’une culture pour exploiter ses huiles essentielles.
Antibactérienne, elle a de nombreuses vertus curatives.
Son huile essentielle contient des molécules qui font fuir les insectes.

La lavande officinale est une plante rustique qui pousse naturellement sur des sols calcaires caillouteux.
Sa culture est facile et elle apprécie les endroits les plus ensoleillés du jardin tant que le substrat est bien drainant.
C’est une plante à la floraison magnifique et vous n’avez aucune raison de vous en priver.
Les abeilles l’apprécient également.

Autres précautions pour lutter contre les moustiques dans les jardins

Lorsqu’il s’agit de lutter contre les moustiques il est nécessaire de prendre le mal à la racine.
Il faut donc s’attaquer aux larves.
En effet, les premiers stades de la vie du moustique se déroulent dans l’eau.

Supprimez l’eau et vous n’aurez plus de moustiques !
Ainsi si votre jardin et ses environs sont débarrassés des eaux stagnantes la population de moustique va fortement chuter.

Faire fuir les moustiques avec les plantes... Est-ce possible ?ir?t=realiseretreu 21&l=am2&o=8&a=B01HFXVYQI - Faire fuir les moustiques avec les plantes... Est-ce possible ?Les moustiques trouvent des gîtes favorables pour pondre dans les cuves non couvertes des récupérateurs d’eau de pluie  les bassins et les piscines.
Mais aussi dans des volumes beaucoup plus faibles.
C’est le cas des seaux, réservoirs, arrosoirs et autres soucoupes placées sous les pots de fleur.
Les moustiques tigres sont connus pour se contenter de très faibles volumes d’eau pour y pondre leurs œufs .

Les moustiques adultes pour leur part apprécient de trouver refuge dans la végétation.
Ils sont à la recherche de zones abritées du vent et qui restent suffisamment humides pour qu’ils ne se déshydratent pas rapidement.
Garder votre jardin “aéré” en restreignant le développement des plantes et en gardant une bonne circulation d’air entre les végétaux est une précaution à prendre.
Il est aussi conseillé de couper l’herbe assez rase, les moustiques aimant se réfugier entre les brins des graminées.

Lire : Alerte aux moustiquesir?t=realiseretreu 21&l=am2&o=8&a=B01HFXVYQI - Faire fuir les moustiques avec les plantes... Est-ce possible ?

Mettez en place plusieurs actions synergiques

Faire fuir les moustiques avec les plantes... Est-ce possible ?ir?t=realiseretreu 21&l=am2&o=8&a=2359345117 - Faire fuir les moustiques avec les plantes... Est-ce possible ?Pour conclure, il semble important de rappeler qu’il est illusoire de chercher à éliminer totalement les moustiques.
Mais il faut chercher à leur rendre la vie la plus rude possible et éliminer les endroits propices à la ponte de leurs œufs .

Notons que l’utilisation d’insecticide en extérieur n’est pas durablement efficace.
De plus, ces substances toxiques présentent un risque pour les autres espèces que nous jugeons utiles : abeilles, bourdons, papillons et tant d’autres.
Bref les insecticides pour le jardinier responsable ne sont plus dans l’air du temps, fort heureusement.
Utilisez ce que vous donne la nature pour lutter contre les moustiques.

Lire : Les insecticides naturelsir?t=realiseretreu 21&l=am2&o=8&a=2359345117 - Faire fuir les moustiques avec les plantes... Est-ce possible ?

Ressources en ligne

Le moustique tigre est un envahisseur préoccupant.
Cette espèce est active durant la journée et ne laisse pas beaucoup de répit aux jardiniers.
Elle est également potentiellement vectrice de maladies virales.
Si vous ne savez pas comment identifier le moustique tigre voici une vidéo qui peut vous aider.

Vidéo : Moustique tigre : un nuisible invasif vecteur de maladies

Pour savoir l’essentiel de la biologie de cette espèce : les moustiques en France

Mais également pour vous tenir au courant sur la progression du moustique tigre en France métropolitaine.

L’Agence Régionale de la Santé en PACA vous conseille également comment vous protéger des piqûres du moustique tigre

Faire fuir les moustiques avec les plantes… Est-ce possible ?

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com
Lire les articles précédents :
Comment harmoniser son organisme grâce à l’alimentation
Comment harmoniser son organisme grâce à l’alimentation

Savez-vous qu’il est possible de se soigner et d'harmoniser son organisme par notre alimentation. Et que celle-ci en plus d'agir...

Fermer