eau

Eau, savez-vous laquelle choisir ?

L’eau est un élément essentiel à la vie, si tant soit peu que nous sachions la choisir.
Elle est nécessaire autant à l’Homme qu’aux plantes et qu’aux animaux.
Mais une eau n’est pas automatiquement une bonne eau.

écrit par Laure ZEHNACKER  

Quelle eau choisir et pourquoi les eaux ne se valent pas ?
Nous vous donnons des trucs et astuces pour savoir reconnaître celle qui vous convient, pour vous et pour vos plantes.
Avec ces deux conseils, vous pourrez alors préparer des thés selon les recettes de Maria Treben.

Pourquoi l’eau de pluie est-elle la meilleure pour les plantes ?

En contemplant l’eau des rivières, la furie des cascades, on se sent régénéré à s’enivrer de l’énergie qui s’en dégage.
Ce sentiment n’existe plus devant une eau putride d’un lac artificiel où l’eau stagne.

Une de ces eaux est vivante par son mouvement, tandis que l’autre est morte par son immobilité.
Il en va de la vivacité de l’eau de pluie.
Viktor Schauberger sera le premier à se pencher sur les fonctions intrinsèques de l’eau.

C’est sans doute pour cette raison, que les chats préfèrent boire de l’eau de pluie, que l’eau du robinet dans sa gamelle.
Mais pas seulement. L’eau de pluie contient des minéraux et autres éléments que les racines de la plante pourront mieux absorber.
L’eau du robinet par exemple peut contenir du calcaire, ce qui va alourdir la terre et donc la bonne absorption pour les plantes.

Si vous utilisez l’eau du robinet, il est recommandé de la laisser reposer quelques heures pour que le chlore s’évapore.
La nature faisant bien les choses, l’eau de pluie reste le moyen le plus adapté à l’arrosage des plantes.
Mais si elle est la plus adaptée pour la nature, qu’en est-il de l’eau pour le corps humain ?

Quelle eau choisir pour rester en bonne santé ?

Si vous sillonnez, hagard, les longs rayons des supermarchés, hésitant entre eau minérale ou eau de source, il est possible que vous vous posiez la question :
quelles différences y a-t-il entre toutes ces bouteilles ?
Faut-il choisir son eau en fonction des minéraux qu’elle contient ?

Si elles proviennent toutes de nappes phréatiques et qu’elles sont pour la plupart forées, elles se différencient notamment par leur composition et la stabilité de leurs éléments.

Eau du robinet

L’eau du robinet provient en France à 60% des nappes phréatiques et à 40% des eaux de surfaces (rivières, lacs).
Elle va être ensuite forée ou prélevée, analysée, et traitée (au chlore notamment).
Ensuite elle sera en attente, conservée dans des châteaux d’eau, avant d’atterrir chez vous.

L’eau courante est régulièrement analysée, et sur le territoire français, elle est de bonne qualité.
De plus le système de canalisation est changé régulièrement.

Cependant elle peut contenir des métaux lourds sur l’installation interne de votre maison est obsolète (vieux robinet).
Si les canalisations nationales sont régulièrement changées, celles du logement peuvent parfois mal vieillir.
Le chlore à petite dose n’a pas de conséquence pour le corps humain.
Il est de plus évacué par les urines ou s’évapore en quelques heures.
Cependant, parce que cette eau stagne le plus souvent, qu’on brise son élan en la stockant, elle sera dite « morte ».
Il est possible de revivifier l’eau en la faisant passer dans un vortex. Elle aura un goût plus doux.

Eau minérale

L’eau minérale est une eau provenant des nappes phréatiques et constituée de minéraux.
Ses minéraux sont issus de son passage sur les roches et pierres que l’eau est amenée à traverser.
Ce qui la définit principalement, c’est sa composition stable en minéraux.

Eau de source

L’eau de source provient de nappes phréatiques protégées, dont les profondeurs sont comprises entre 100 et 500 mètres.
Elle est donc non polluée.
La grande différence avec l’eau minérale et que sa composition chimique n’est pas stable.

Pour avoir une description plus approfondie, vous pouvez regarder ce dossier sur l’eau.
En revanche, en regardant les étiquettes, il faut faire attention à éviter les deux éléments suivants qui sont toxiques :

  • Le nitrate : le nitrate oxyde l’hémoglobine dans le corps, qui ne peut plus absorber l’oxygène. En Europe, il est limité à 50 mg/L.
  • Le Fluorure : le fluorure attaque les cellules du cerveau et peut favoriser les maladies osseuses et nerveuses. Il est limité à 1 mg/L. Cependant pour contrer ses effets néfastes, il est conseillé de consommer du curcuma grâce à la curcumine qui est un agent naturel de protection.

Une eau minérale n’est pas censée soigner maladies ou des carences en minéraux.
N’oublions pas que l’eau doit drainer les toxines hors du corps, que plus elle est légère en minéraux et meilleure elle est pour le bon fonctionnement des organes et des cellules, et qu’il faut boire 1,5 l environ d’eau par jour.
Si vous avez des difficultés à boire de l’eau, vous pouvez opter pour les thés et tisanes.

Tisanes qui guérissent les douleurs du quotidien

(l’ortie, l’achillée, le thym)

En parlant de nature, sachez qu’il est important de boire, et qu’en combinant l’action de l’eau à celui des plantes.
Et pour cela, nous citerons Maria Treben, auteur du livre « la pharmacie du bon Dieu » qui utilise les simples pour soigner diverses maux et maladies.

L’ortie

Le thé qu’elle nous conseille, la meilleure solution detoxifiante est le thé d’ortie.
Pour cela, il faut prendre une grande ortie rouge.
L’ortie, est selon Maria Treben, une de nos meilleures plantes médicinales.
“Si les hommes savaient combien elle est efficace, ils ne planteraient que des orties.
Malheureusement, bien peu le savent ».
L’ortie est très bénéfique pour le sang et le foie.
C’est donc tout naturellement qu’elle guérit en cure :

  • Les maux de tête
  • Les crampes, maux et ulcères d’estomac
  • L’anémie, l’appauvrissement du sang
  • Les problèmes de peau (acné, eczéma

Recette : faire ébouillanter brièvement les feuilles dans un quart d’eau et boire par petites gorgées jusqu’à  1,5 l/ jour.

Pissenlit ou dent de lion

Toute la plante est curative, nous dit Maria Treben. En tisane, elle soigne :

  • Les inflammations du foie
  • Le diabète
  • Les éruptions cutanées

Recette : il faut faire macérer les racines dans ¼ litre d’eau froide toute la nuit, faire porter à ébullition le lendemain et boire par petites gorgées.

Thym serpolet ou thym bâtard

Le thym pousse autant dans nos jardins qu’en lisière des bois.
Et s’il apporte des arômes aux petits plats, il est également dépuratif.
Il guérit des maux suivants, notamment les maladies respiratoires :

  • Rhumatismes, apoplexie
  • Bronchites
  • Crampes du bas-ventre et douleur des règles
  • Alcoolisme

Recette : dans un ¼ de litre d’eau, porte à ébullition une cuillère à thé et infuser rapidement.

A votre tour…

Avez-vous des conseils sur l’eau ?
Partagez vos astuces avec nous!

Eau, savez-vous laquelle choisir ?

Laure Zehnacker est rédactrice nomade et auteure de plusieurs romans.
Vivant depuis bientôt six ans en Allemagne, elle s’intéresse à plusieurs domaines, dont celui des médecines naturelles.

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

pub

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Musique Zen de relaxation et méditation, musiques Mp3 relaxation
ban728x90
Lire les articles précédents :
vegan,végan,vie,animaux,alimentation,végétalienne,alimentation vagétalienne
Que signifie être vegan

Article invité écrit par Quentin du blog  "mercivegan" Vegan signifie dire non à tout produit qui provient de la production...

Fermer