Les Simples-plantes de la Saint-Jean
article invitéPlantes-Solutions-Santé

5 raisons d’utiliser des huiles essentielles antibiotiques

huiles essentielles,antibiotiques

5 raisons d’utiliser des huiles essentielles antibiotiques

Depuis quelques années, la résistance des bactéries aux antibiotiques gagne du terrain.
Les antibiotiques ne sont plus aussi efficaces qu’auparavant.

D’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) certains antibiotiques conventionnels ne seront plus efficaces d’ici une dizaine d’années! Certains chercheurs estiment alors qu’une recrudescence, des maladies infectieuses, pourrait devenir préoccupante.

Existe-t-il des alternatives aux antibiotiques classiques ?

Oui, les huiles essentielles sont indéniablement les substances chimiques les plus à même de répondre à ce phénomène d’antibiorésistance.

Que sont les huiles essentielles ?

La pharmacopée européenne définit les huiles essentielles comme étant des « produits odorants généralement de composition complexe, obtenus à partir d’une matière première végétale botaniquement définie, soit par entraînement à la vapeur d’eau, soit par distillation sèche, soit par un procédé mécanique sans chauffage ».

Les huiles essentielles jouent un rôle majeur dans la survie d’une plante, celles-ci lui permettent se protéger de dangers potentiels.
Qu’il s’agisse de dangers internes ou externes, les huiles essentielles intrinsèques à la plante lui confèrent une protection naturelle.

Concrètement les huiles essentielles présentes dans la plante ont plusieurs rôles :

Rôle majeur : se protéger des insectes, ou des animaux. Ce système de défense de la plante se traduit par une libération d’huiles essentielles dans le but de repousser ces prédateurs.
Se protéger de l’invasion éventuelle de champignons ou de bactéries.
Libérer des substances chimiques capables d’inhiber la croissance des autres plantes autour d’elles.
Attirer les pollinisateurs comme des insectes.

Pourquoi utiliser des huiles essentielles antibiotiques ?
La pharmacopée européenne définit les huiles essentielles comme étant des « produits odorants généralement de composition complexe, obtenus à partir d’une matière première végétale botaniquement définie, soit par entraînement à la vapeur d’eau, soit par distillation sèche, soit par un procédé mécanique sans chauffage ».

Les huiles essentielles jouent un rôle majeur dans la survie d’une plante, celles-ci lui permettent de se protéger de dangers potentiels.
Qu’il s’agisse de dangers internes ou externes, les huiles essentielles intrinsèques à la plante lui confère une protection naturelle.

Concrètement les huiles essentielles présentent dans la plante ont plusieurs rôles :

  • Rôle majeur : se protéger des insectes, ou des animaux. Ce système de défense de la plante se traduit par une libération d’huiles essentielles dans le but de repousser ces prédateurs.
  • Se protéger de l’invasion éventuelle de champignons ou de bactéries.
  • Libérer des substances chimiques capables d’inhiber la croissance des autres plantes autour d’elles.
  • Attirer les pollinisateurs comme des insectes.

Pourquoi utiliser des huiles essentielles antibiotiques ?

1. Pas d’antibiorésistance avec l’aromathérapie

Les huiles essentielles n’induisent pas de résistance aux bactéries, et c’est là tout l’intérêt de ces produits naturels. A force d’utiliser les antibiotiques conventionnels de manière inadéquate et injustifiée, ces traitements finissent par être moins efficaces voire sans effet.
Des doses plus conséquentes sont donc nécessaires pour pouvoir maintenir leur l’efficacité.

C’est ce que l’on appelle  l’antibiorésistance.

Mais augmenter les doses n’est pas la solution sur le long terme (inefficacité du médicament, effets secondaires plus ou moins importants). A savoir qu’une corrélation entre cancer du sein et usage d’antibiotique a été soulevée au cours d’études scientifiques.
Les huiles essentielles quant à elles, ne perdent pas leurs propriétés contre les bactéries à mesure d’utilisations successives, ainsi nul besoin d’amplifier les doses. Cela s’explique principalement par le fait que les huiles essentielles contiennent une immense variété de substances chimiques qui empêchent les bactéries d’organiser leur résistance.
L’aromathérapie antibiotique se révèle être plus efficace en associations de plusieurs huiles essentielles aux propriétés antibactériennes.
La composition chimique très complexe de ce mélange d’huiles essentielles bouleverse encore davantage les pistes des bactéries qui ne peuvent finalement pas s’y adapter.

2. Les huiles essentielles renforcent l’immunité

Les huiles essentielles ont la capacité de limiter et stopper la prolifération de germes tout en stimulant positivement le système immunitaire.

Les médicaments antibiotiques ont la fâcheuse tendance à détruire les bonnes comme les mauvaises bactéries. Agissant ainsi comme une bombe sur notre flore bactérienne, l’immunité se retrouve affaiblie, encore plus vulnérable à d’éventuels microbes.

C’est donc un cercle vicieux, bien courant chez les enfants : maladies ORL (rhumes, sinusites) à répétition traitées aux antibiotiques.

3. Les huiles essentielles sont considérablement plus efficaces

Une huile essentielle antibiotique peut détruire une énorme diversité de bactéries, ce qui n’est pas le cas des traitements classiques aux antibiotiques. Ces derniers n’agissent en réalité que sur seulement quelques germes.

4. Des huiles essentielles antibiotiques aux propriétés antivirales

Il arrive fréquemment que les antibiotiques soient prescrits en cas de maladies ORL, alors que celles-ci sont la plupart du temps dues à des virus. Les antibiotiques étant inefficaces contre les virus, leur usage est tout simplement inutile.

A l’opposé, les huiles essentielles antibiotiques sont très souvent antivirales, ces deux casquettes ont bien des avantages. Notamment le fait de pouvoir lutter activement contre les virus, et d’empêcher la surinfection par leurs propriétés antibiotiques.

5. Les huiles essentielles antibiotiques sont faciles à utiliser

Que ce soit par voie cutanée (en massage, en friction), par voie orale, ou par voie olfactive (inhalation), les huiles essentielles peuvent être pratiques à utiliser. D’ailleurs certaines huiles essentielles utilisées en diffusion atmosphérique peuvent servir à désinfecter naturellement une pièce en quelques minutes. Bien utile dans les bureaux, les chambres qui sont bien souvent des « nids à microbes ».

Résumé des avantages des huiles essentielles

  • Sans effets secondaires nocifs pour la santé.
  • En plus d’être des antibiotiques naturels, certaines sont aussi antivirales.
  • Plus d’efficacité qu’avec des médicaments conventionnels.
  • Elles boostent l’immunité.
  • Pas d’antibiorésistance au fil des utilisations.
  • Facile à utiliser.

Attention : les huiles essentielles sont des produits concentrés,
il faut les utiliser avec précaution.

BIO : 

Emmanuelle est praticienne en aromathérapie traditionnelle, elle est aussi rédactrice sur le blog phytoetsens.com, un site dédié au conseil en aromathérapie et en phytothérapie.

 

couvertureebook

Bien-être, énergie et longue vie heureuse

A ceux qui en ont marre d'être fatigués à longueur de journée et de ne pas profiter de la vie...

Absolument GRATUIT...

Un questionnaire incroyablement puissant «Harmonie Énergétique» vous révèle ce que vous devez faire pour avoir plus d'énergie !
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

ban728x90
Lire plus :
La pimprenelle antiseptique naturel

La pimprenelle antiseptique naturel Bienfaits avérés propriétés:   Astringente - Diurétique - Apéritive - Vulnéraire - Anti hémorragique -...

Fermer